Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petit lapin bleu médite sur la lecture d'Isaie de Dimanche

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Un peu surpris, ce lapin… surpris de la promesse de Dieu qui paraît être de la science-fiction…

-L'horizon est plat; il est, tranquille, dans le désert, sur son chameau. Il n’y a pas de relief dans sa vie. 

-Soudain, le pays torride se change en lac (j’en connais un qui va surfer en chameau !)

-Et voici cocotte qui galope pour échapper à l’eau, parce que cocotte est un chameau qui a donc fait ses réserves dans sa bosse. Pas besoin d’eau

-Et évidemment, le lapin doit trouver un coupable à cet imprévu. Le premier qui lui vient : la météo…

 

-Questions

 

-Jésus est la source. Source de vie, source du don, source de l’amour, source de la liberté.

Quand je cherche ma source ailleurs, forcément, j’éprouve un grand vide après un moment intense de vie, d’amour, de don, de liberté, puisque hors de Dieu, ça ne dure qu’un instant.

-Et je vais même fuir Dieu, en pensant que c’est lui qui m’empêche de vivre, d’aimer, de donner, d’être libre. Dieu serait-il sadique en brimant l’homme ?

Si c’est ce que je pense, alors le Dieu que je m’imagine n’est pas le vrai Dieu.

 

Comme complément Biblique, cette lecture d'Isaïe prophétise le retour d'Israël dans sa terre, alors qu'il est en exil depuis 50 ans à Babylone. Et pour revenir chez lui, il doit traverser le désert d'Arabie. C'est non seulement le but du voyage qui est une joie, mais encore le voyage lui-même, où ce désert va refleurir. Combien de fois nous usons-nous en vue d'un but (comme par erxemple accumuler de l'argent pour partir loin en vacances), A force de ne voir que le but, on en oublie le chemin pour y arriver. La rencontre de Dieu ne se fait pas seulement à la fin de notre vie, mais tout au long. C'est le temps qu'il faut pour apprendre à le connaître.