Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le petit lapin bleu est de retour....Dimanche messe à 10h30 à Vars

Pour aller plus loin

Détails

-Il n’y a pas vraiment de détails sur ce dessin. Le message est clair : le lapin s’offre lui-même. L’offrande la plus belle qu’on puisse faire à Dieu n’est pas une chose mais s’offrir soi-même.

-L’offrande, ici, est totale : le lapin est tout entier dans la boîte, il s’offre tout entier dans sa parole, et sa parole colle toute entière à ses actes puisqu’il est tendu de tout son être en avant.

 

Questions

-La définition d’une offrande est d’abord « un don que l’on fait à Dieu ».

C’est un peu curieux, car c’est plutôt Dieu qui nous donne tout…

-A la messe, le moment de l’ « offertoire » est celui où le prêtre offre à Dieu le pain, « fruit de la terre et du travail de l’Homme ». Dieu sanctifiera ce présent pour qu’il devienne son corps. Ce qui est un peu fou, c’est qu’il a choisi d’avoir besoin de notre travail pour se rendre présent.

-L’offertoire est le moment de la quête, où l’on offre à l’Eglise une part de son salaire ou de ses ressources. Durant ce moment, on peut aussi prendre un point de l’homélie du prêtre pour se remettre en question et décider d’offrir autre chose de soi durant la semaine à venir ; offrir de son temps, offrir de sa compétence, offrir de sa prière.

Quelle que soit notre vie, on a toujours quelque chose à offrir. On peut se croire mauvais, mais tout n’est pas mauvais. En offrant quelque chose de soi, chaque chrétien devient offrande (comme ce lapin). Dans la prière eucharistique n°3, le prêtre invoque l’Esprit Saint sur l’assemblée en disant « que l’Esprit Saint fasse de nous une éternelle offrande à ta gloire ». Si on prend le temps de l’offertoire pour réfléchir à la manière dont on va être offrande dans la semaine à venir, on pourra accueillir l’Esprit-Saint à ce moment-là d’une façon renouvelée, pour qu’il sanctifie notre désir et la fidélité à accomplir notre décision.