Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petite méditation pour le temps de l'Avent

Ce qui inquiète beaucoup de catholiques engagés auprès des plus pauvres, des marginaux, de tous ceux qui sont  aux périphéries.... c'est la propension de l'Église à se replier sur elle-même et à cultiver «le goût du nombre». C'est son incapacité à trouver un langage qui soit compris par nos contemporains. 

«La question n’est pas de savoir qui vient à l’église, mais vers qui l’Église va»,

 

(souvenir d'une interview de Mrg Rouet alors évêque de Poitiers )